Nous allons nous interesser à la mise en place d'une station de réception passive amateur de comptage des météores.

Il ne s'agit pas là d'une installation "radioamateur" puisque nous ne nous interessons pas à l'émission d'ondes radio mais uniquement à la réception . De plus cette réception est uniquement orientée vers le comptage des météores, pas à l'écoute.
Une fois les bon réglages trouvés le son du récepteur est inutile voir même désagréable et chez moi il est coupé en permanence.
Notre but est ASTRONOMIQUE.
Les radioamateurs interessés par cela aurons un énorme avantage sur les "astronomes", ils maitrisent la partie technique !

Sommaire :

 

Les contraintes qui conditionnent les choix matériels :

 Compte tenu de ce que nous avons apris dans la partie "Théorie" nous savons qu'il vaut mieux "observer" dans la zone de fréquences allant de 28 à 200 Mhz.

Nous allons affiner ce choix.
Nous devons trouver une bande de fréquences ou il y a suffisement d'émetteurs lointains puissants disséminés de préférences de manières isotrope ( ou presque ) émettant 24h/24 et ou il est possible d'observer avec un maximum de chance d'avoir des échos.
Un rapide "étude" du spectre de fréquences de 28 à 200Mhz montre que le choix dépend de votre localisation.

Quel emetteurs écouter ?

- En Europe de l'Ouest le meilleur choix et le Radar Graves (France)
Voyez cet article en Français de F6CRP ou plus orienté "météores" en anglais Detection_of_meteors_by_RADAR.pdf
Il faut un récepteur spécifique car il emet sur 143.05 Mhz proche de la bande des radioamateurs à 144 Mhz

- En Europe du Nord-Ouest (Belgique, Hollande, nord de la France, Angleterre, Allemagne) deux emetteurs dédiés sont installés en Belgique :
Le VVS beacon (Vereniging voor Sterrenkunde), en Belgique à 49.990 Mhz pour 50W emis. Voyez ce document de SAO/NASA ADS
et le BRAMS (Belgian RAdio Meteor Stations) du Belgian Institute for Space Aeronomy.
la fréquence est de 49.97 Mhz et la puissance de 150W. Voyez BRAMS
Le problème pour les autres pays de l'europe (en particulier du sud), c'est la faible puissance des ces emetteurs.
Pour moi par exemple qui habite dans le sud de la France, à environ 1000Km de ces emetteurs leur puissance est trop faible pour que j'espère observer des échos en retour sur les météores.

- Au USA, Amérique du sud, Asie et Russie de nombreux emetteurs de TV en VHF dans la bande I fonctionnent encore.
c'est un très bon choix, compromis idéal entre le fréquence assée basse (48-70Mhz) et la forte puissance d'émission (en général des dizaines, voir des centaines de KW.
Malheureusement en Europe de l'Ouest ces emetteurs ont été arrêtés en 2011...

- Au Japon plusieurs emetteurs dediés existent aussi, depuis de nombreuses années d'ailleurs.
le MU radar (46.5 MHz) of Kyoto University (MURO) le Ham(TX:53.750 MHz, (JA9YDB), Ham Club of Fukui National College of Technology (Mr. Maegawa) et 50.017 MHz, JA6YBR, Ham Club of Miyazaki University, operated by Mr. Kinoshita) radio (HRO)

- Une autre bande de fréquences utilisée dans certains pays est la FM.
Le problème est qu'en Europe de l'Ouest la densité d'émetteurs est telle, qu'il est quasi impossible de trouver un "trou" sans emission qui permette l'observation...

 

Le matériel

a) Le matériel Radio :
Un antenne adaptée à la fréquence observée.
Le mat support de l'antenne.
La descente de cable coaxial vers le récepteur et les fiches voulues pour faire l'interconnexion entre antenne-cable-récepteur.
Un récepteur capable de couvrir la gamme de fréquences que l'on compte "observer".

b) Le matériel informatique :
Du PIII 800Mhz au plus performant des PC actuel vous avez le choix.
Evitez le Mac (désolé) car il n'y a pas de logiciels adaptés !
Le systême d'exploitation peut être Windows 98 à Windows 8 ou Linux en utilisant Wine comme emulateur.

C) Les logiciels :
Un logciel de spetrographie audio spécialisé dans le comptage des météores.
Colorgramme Lab pour la visualisation des comptages et l'envoi des données vers le site web www.rmob.org
Eventuellement un logiciel d'interface avec votre récepteur si celui-ci est piloté par le PC.
 

Le choix du matériel radio dépend de la gamme de fréquence ou vous souhaitez "observer".
Pour la bande FM un TUNER FM est suffisant voir un simple autoradio !
Pour la bande I TV c'est plus compliqué. Ne comptez pas utiliser une télévision ça ne marche pas.
On cherche à enregistrer les variations de reception de la porteuse vidéo des émetteurs TV lointains et ceci avec une bande passante extrêment sélective afin d'éviter les interferrences qui ne manquent pas dans ces fréquences.
A titre indicatif il faut que le récepteur soit au moins capable de filtrer 6Khz en USB ou LSB voir moins si possible.
J'utilise le mien avec seulement 2.8Khz de bande passante en BLS (bande latérale supérieure, en anglais upper side band, USB) une forme de BLU. Je vous renvoi à WIKIPEDIA pour en savoir plus si vous ignorez ce que c'est : BLU sur Wikipedia
Les récepteurs capables de ces performances sont en général spécialisés et donc honéreux...
De plus il faut se "réserver" la possibilité d'explorer une bonne partie des fréquences qui nous interessent car pour trouver un réglage idéal il faut souvent tester plusieurs fréquences parfois lointaines les une des autres.

 

 Conseils :

Le meilleur moyen pour faire un choix antenne/récepteur et d'aller sur www.rmob.org et d'identifier un observateur assez proche de vous. Une fois cela fait regardez sa "configuration radio" dans les données de son RMOB, vous aurez les infos, récepteur-antenne-frequence.

Voilà maintenant il va falloir installer votre antenne sur un mat à l'extérieur evidement.

Puis installer la descente de cable le récepteur et choisir une fréquence d'écoute.
 

Pour trouver la bonne fréquence et avoir des résultats correctes chez moi à l'époque de la Bande TV I, il m'a fallu 1 mois !
Depuis le Radar Graves avec sa fréquence unique à simplifié les choses...

Soyez néanmoins patient !