Pour l'écoute et la détection des météores il vous faut au moins 2 logiciels voir 3 si votre récepteur et piloté via PC comme moi.
Heureusement ils sont gratuits !

 

Sommaire :

 

 Config de l'IC-PCR 1000 ou 1500 :

Pour ceux qui ont un IC-PCR 1000 ou 1500 je met ici une copie d'écran de ma configuration.
Cela vous sera utile et vous permettra peut être de gagner du temps sur la recherche de la bonne config.

Si cela ne marche pas chez vous (pas d'échos) il faudra chercher une autre fréquence avec d'autre réglages...

 

 

Le logiciel de détection spectro audio :
Il faut encore filtrer le signal basse fréquence (BF) qui sort du récepteur afin de ne conserver que le signal qui nous interesse. La largeur de fréquences analysée dépend de la gamme de fréquence observée et surtout du niveau de parasites dans la bande. Sur la bande TV I j'utilisais seulement 40 à 50hz, pour le radar Graves, j'ai beaucoup moins d'interférences du coup, je filtre sur 300Hz entre 800 et 1100Hz.
c'est sur l'aspect "visuel" dans votre logiciel de spectro que vous saurez ce qu'il faut adopter.

Pour le logiciel vous avez le choix.

J'utilise HROFFT de  Kazuhiko Ohkawa  téléchargeable ici -> HROFFTf100.zip

Vous pouvez aussi utiliser SpectrumLab ou MAnalyzer seul varie la façon de les configurer pour les trouver rendez-vous sur www.rmob.org rubrique links.

L'usage de HROFFT :

1°) Dé-zippez l'archive hrofft100f.zip dans un dossier de votre choix.
2°)  Editez  le fichier  Header.txt situé dans ce dossier, modifiez les paramètre et sauvez le.
Voici le contenu du mien :
TP
Observer           : Terrier Pierre
Receiving Location : Soubes
Receiver           : IC-PCR1500 48.2493Mhz    
Receiving antenna  : Colinear 8dbi 144 Mhz

TP Préfixe du nom de fichier. HROFFT fabrique des images au format PNG qui correspondent à un scan de 10mn avec comme nom :
TPyymmjjhhmm c'est à dire TP+année sur deux chiffres + mois sur deux chiffres + jour sur deux chiffres + heure sur deux chiffres + minutes sur deux chiffres.  Exemple : TP1304211100.png = le 21 avril 2013 à 10h00 UT
Vous pouvez remplacer TP par vos initiales par exemple.
Observer Nom de l'observateur
Receiving Location Nom de la ville ou du lieu d'observation
Receiver nom du récepteur utilisé
Receiving antenna Nom de l'antenne utilisée

Lancez HROFFT  (copie d'écran ci-dessous), et ajustez la valeur (1), la force du signal sur la carte son depuis le récepteur afin d'avoir un fond "noir" et des barres bleu en bas assez peu proéminentes, sauf en cas d'échos biensur. Dans mon cas cette valeur est élevée "80" car la force du signal d'entrée est faible "6", mais vous pouvez avoir un sugnal d'entrée fort à "50" par exemple et un signal level faible à "10". La détection d'un écho s'éffectue si le signal bleu (en bas) dépasse la première barre horizontale grise (niveau 10dB). On voit que tous les échos ne sont pas comptés, c'est un compromis car il y a aussi des parasites (bande bleu à droite), il vaut mieux perdre de petits échos que compter n'importe quoi !. Ajustez également le filtre fréquentiel (2) car cela agit sur le niveau du signal, puisque c'est la somme des signaux dans cette bande passante. Dans mon cas les échos sont centrés sur 780Hz  et j'ai choisi de filtrer  de 740 à 850 Hz. 100 à 150Hz de bande passante c'est bien. A vous de voir suivant les constatations que vous ferez . On voit  l'étalement  en fréquence sur les échos moyens du type de celui en  (4). La barre verticale grise discrète en (3) indique la bande passante dans l'image. Un fois ces réglages effectués, laissez faire HROFFT et occupez vous de Colorgramme Lab.


 

  Colorgramme Lab :

J'ai créé Colorgramme avec mon ami Philippe Boeuf pour répondre à plusieurs besoins.
Certain logiciel de spectro audio compte les météores, d'autres pas, mais aucun ne visualise le résultat de manière compréhensible.
J'ai donc regroupé dans un logiciel un "lecteur" universel des format de fichiers des logiciels de spectro audio utilisés par les observervateurs de météores ainsi qu'un système de visualisation simple inspiré de ce qui ce faisait déjà à l'université de Ghent.
De plus Colorgramme génère en sortie un fichier texte d'un format STANDARD utilisé par le Radio Meteor Observing Bulletin (RMOB), la référence dans ce domaine.
Enfin j'ai créé un site qui permet la visualisation en direct des données des observateurs qui utilisent Colorgramme car celui-ci transfert via FTP des données sur ce site.
Bref c'est un espèce de couteau Suisse de l'observateur de météores par radio.
Voyons son utilisation en commençant par le télécharger ici .
Puis lancez l'install est suivez les instructions, c'est simple !
Au démarrage Colorgramme Lab vous demande de remplir le formulaire "Observateur" afin que vos données soient indentifiées sur le web et pour le RMOB. Voici le mien pour exemple. Vous pouvez vous "géolocaliser" en cliquant sur le lien [Google Maps observer coordinates HELP] copiez et collez vos Longitude et Latitude dans Colorgramme ce sera bien utile plus tard pour vous localiser et surtout pour effectuer des calculs astronomiques sur vos données qui nécessite de connaitre votre position. Sauvez puis redémarrez Colorgramme ça ne fait pas de mal ;-)

Nous imaginons que HROFFT est déjà en marche depuis plus de 10mn et donc que une ou des images PNG existent dans le dossier ou vous l'avez installé. Si celà fait moins de 10mn, attendez la création de la première image avant de passer à cette étape dans Colorgramme. Si cela fait des heures ou des jours il n'y a pas de problèmes Colorgramme sait s'en accomoder.


Cliquez sur le menu "Live" et sur le sous menu "Hrofft" puis dans la fenêtre qui s'ouvre cliquez sur un des fichiers image qui correspond à une des image du MOIS EN COURS.

 

 

 

 

 

Si il y a beaucoup de fichiers un pré-traitement des images par Colorgramme va prendre du temps soyez patient attendez que le curseur ne soit plus un "sablier" une barre intiltulée "processing data" clignote.

 

 

Passé cette étape Colorgramme ouvre automatiquement l'onglet "colorgramme" pour vous visualiser vos données.
L'onglet HROFFT vous montre la dernière image analysée par Colorgramme. Ici c'est le grand calme avec seulement 4 échos entre 16h20 et 16h30 le 21-04-2008. Colorgramme va charger automatiquement les nouvelles images de HROFFT et les analyser pour trouver les échos. Cela parait idiot mais HROFFT de fabrique pas de fichier texte avec le nombre d'échos. Son concepteur pense qu'il faut que chaque observateur "dépouille" manuellement ces données.
En soit c'est louable car c'est vrai que les automatismes se trompent parfois, mais un système bien réglé donne des résultats aussi bon qu'un observateur "manuel". Il y a bien quelques subtilités, mais j'y reviendrais ultérieurement.



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La page FTP est elle aussi simple et permet de paramétrer et visualiser les transferts vers http://www.rmob.org ou vous suivrez l'évolution de vos données et de celle des autres observeteurs à travers le monde.